Après deux défaites consécutives face à Anderlecht et Saint-Trond, les Rouches sont arrivés sous pression à Malines avec pour mission de stopper l'hémorragie. Mais les premières minutes ont tourné à la catastrophe pour les Rouches qui se sont rapidement fait mener 3-0 après moins de 20 minutes.

Après ce début de match catastrophique, les supporters du Standard ont montré leur mécontentement en lançant des balles de tennis sur la pelouse ce qui a obligé l'arbitre à interrompre la rencontre quelques minutes. Mais quelques instants plus tard, aux alentours de la 35e minute de jeu; la tribune visiteurs s'est rapidement vidée, les fans liégeois quittant le stade. Ces derniers sont revenus en majorité pendant la mi-temps.

Avant le début de la seconde période plusieurs supporters du Standard sont montés sur la pelouse pour mettre la pression sur leurs joueurs. Il s'agissait des leaders des principaux groupes de supporters. Ils étaient encadrés par Quentin Gilbert, le SLO (supporter liaison officer) du Standard. L'arbitre a donc refusé que le coup d'envoi de la seconde période soit donné et a ordonné dix minutes d'arrêt. Le match a ensuite pu reprendre.


© BELGA

© BELGA

© BELGA