Le Standard ne se déplaçait pas très loin samedi à Eupen en début de soirée, pour le compte de la première journée des matches retour de la saison régulière de la Jupiler Pro League de football (D1A). 

En revanche l'enjeu pour les Rouches, obligés de l'emporter en terre germanophone pour soutenir l'infernale cadence imposée par le Club Bruges (2-0 contre Ostende vendredi soir), n'était pas mince, à la veille d'un choc La Gantoise - Antwerp, ou au moins l'une des deux équipes va forcément perdre des plumes.

Les choses n'ont d'ailleurs pas traîné au Kehrweg, où le Standard a ouvert le score peu avant le quart d'heure.

Le gardien local Ortwin De Wolf se croyait pourtant sauvé lorsque la reprise du genou de Selim Amallah sur un centre de Mehdi Carcela s'écrasa sur la transversale.

Mais la phase se poursuivit, et un tir dévié de Paul Mpoku termina finalement sa course au fond des filets, via Andreas Beck (0-1).

Un goal très important, d'autant que l'AS Eupen ne se montrait pas en mesure de porter le fer dans la surface d'Arnaud Bodart.

C'est même au contraire Carcela, bien servi par Mpoku mais maladroit à la conclusion (32e) et - surtout - Renaud Emond, dont le poteau renvoya l'envoi (35e), qui furent le plus près d'alimenter le marquoir.

On se doutait que le Standard risquait de regretter ces occasions manquées par la suite, et c'est effectivement ce qui arriva.

A la 57e, en effet, Jon Bautista céda le ballon latéralement à Nils Schouterden, dont la frappe du gauche ne laissa aucune chance à Bodart (1-1).

Tout était à refaire pour le Standard, qui procéda peu après à un double changement, Maxime Lestienne et Obbi Oulare remplaçant respectivement Amallah et Mpoku, dans l'espoir de reprendre le dessus.

Mais la KAS tenait à son point, et Schouterden aurait même pu lui offrir les trois en exploitant un assist de Danijel Milicevic à la 75e.

Son redoutable tir passa cette fois à côté.

Yuta Toyokawa entra ensuite à son tour jeu à la 84e, pour tenter d'arracher la décision sur le fil.

Le Japonais sollicita d'ailleurs aussitôt Bodart au terme d'un effort personnel qu'il aurait peut-être dû un peu prolonger.

Eupen avait laissé passer sa chance.

Le Standard aussi, pensait-on, lorsqu'une action des deux rentrants, Lestienne et Oulare, échoua sur le cadre à la 90e plus un.

C'était compter sans le sauveur de service Samuel Bastien, qui arracha en effet la victoire à la 90e plus trois après un centre de Lestienne repoussé tant bien que mal et plutôt mal que bien dans ses pieds par Olivier Verdon.

Le Standard, qui totalise désormais 30 points, ne perd pas de terrain sur Bruges (36 points), et reprend au moins provisoirement la 2e place à La Gantoise (28 points).

Eupen est 12e avec 16 points.

Revivez notre live: