Guy Luzon avait décidé de faire tourner son effectif pour affronter les Biélorusses. Ainsi, Arslanagic et Ben Haim formaient la paire centrale devant Kawashima, tandis que Cissé et De Sart palliaient les absences de Vainqueur, Buyens et Özturk. Le FC Minsk devait quant à lui faire face aux suspensions du milieu Bukatkin et du capitaine Sosnovski.

Dès l'entame du match, les Rouches prenaient le jeu à leur compte en faisant tourner le ballon. Cependant, la première période manquait cruellement d'intensité, les joueurs de Minsk commettant un grand nombre de fautes dans leur partie du terrain. La seule véritable occasion provenait d'ailleurs d'un coup de pied arrêté à la dixième minute, avec un coup franc aux 18 mètres de Mpoku qui frappait sur le gardien. Il fallait attendre la 35ème minute et l'expulsion de Sverchinski, suite à un deuxième carton jaune, pour voir les Standardmen monter en puissance.  

La seconde période commençait comme la première s'était terminée, avec une domination rouche mais un faible rythme de match et beaucoup de fautes biélorusses. Cependant, à la 56ème minute, Julien De Sart, auteur d'un bon match, transmettait le ballon à Bulot dans l'axe. Sa sublime déviation mettait sur orbite Batshuayi qui ouvrait le score en battant Bushma d'un plat du pied bien placé. Les Biélorusses tentaient de répondre via Gorbushin qui, d'une magnifique frappe du gauche, forçait Kawashima à dévier le ballon sur sa barre transversale. Le match baissait ensuite en intensité jusqu'à la 82ème minute. Bulot doublait alors la mise de la tête, sur un centre de Van Damme. 

Malgré un match moyen, le Standard assure donc l'essentiel en s'imposant en Biélorussie et continue sa série de victoires avant de rencontrer Mons ce dimanche en championnat.