Meilleur buteur rouche la saison dernière avec 16 réalisations, Imoh Ezekiel a profité de trois semaines de vacances bien méritées au Nigeria où il a retrouvé les siens avant de revenir, totalement ressourcé, à Liège. "Je ne vois pas souvent ma famille; cela m’a fait le plus grand bien de retrouver mes proches."

Comme il y a un an, Imoh Ezekiel en a profité pour entretenir sa forme avec son ancien club du Lion FC 36. "Cette fois, je ne me suis entraîné que quatre fois avec eux car ils ont déménagé à une heure de route de Lagos."

Depuis le début du stage, au même titre que ses coéquipiers, Imoh Ezekiel tente de décrypter et d’assimiler la méthode de Guy Luzon.

"Le coach veut évoluer dans une animation totalement différente de celle de la saison dernière. Il nous faut donc un temps d’adaptation, mais cela va bien se passer. Contrairement à Rednic, Luzon veut qu’on conserve plus le ballon plutôt que de se porter directement vers l’avant."

Juste avant le début du stage, Imoh Ezekiel a vu son contrat être revalorisé. À juste titre, selon le Nigérian.

"J’ai toujours dit que je voulais rester au Standard. Cependant, je ne comptais pas rester à n’importe quel prix. Vous savez, au fond, on peut dire ce qu’on veut mais le foot, c’est du business. Je ne vais donc pas cacher que je suis heureux avec ce nouveau contrat."

La semaine prochaine, Imoh Ezekiel va goûter pour la toute première fois à la Coupe d’Europe. "C’est pour cela que je suis venu en Europe et au Standard. J’ai toujours rêvé de jouer la Coupe d’Europe. J’ai donc hâte de goûter à l’Europa League la semaine prochaine."

Comme beaucoup de Rouches, Ezekiel estime que les siens ne seront pas au top. "On ne sera pas à 100 %, mais ce n’est pas une excuse, nous devons nous qualifier."