Personne ne le cachait côté Standard : l’exclusion de Nicolas Gavory à l’heure de jeu est le tournant d’un match qui était très équilibré. "Cela a été un peu plus compliqué à dix même si on s’est encore créé des occasions", soulignait Philippe Montanier. "Nico est assez grand pour savoir que lorsqu’on a déjà une jaune, il faut arriver à se maîtriser. C’est plus facile à dire qu’à faire, évidemment, car quand on est sur le terrain, il y a l’intensité et l’émotion. Nicolas était peiné par la situation."

Obbi Oulare, qui a touché la barre transversale en toute fin de match, regrettait également la perte de Gavory. "L’erreur est humaine et on ne peut pas lui mettre la défaite d’aujourd’hui sur le dos mais on ne saura jamais comment cela se serait passé à onze contre onze. Mais c’est la première fois en deux saisons au Standard qu’il est exclu. C’est encore un joueur qui est relativement jeune et cela fait partie du métier. Cela lui servira pour la suite."