Repositionné plus haut sur l’échiquier dans ce système à trois défenseurs, le Français a retrouvé les sensations de ses débuts à Sclessin. Là où on avait l’habitude, ces derniers mois, de le voir réaliser son crochet pour adresser une passe en retrait, à Genk, le gaucher est allé de l’avant, a percuté et surtout a su se montrer décisif avec cet assist pour Klauss, le premier de plein jeu cette saison en championnat. Tout comme Gavory, Michel-Ange Balikwisha, qui connaissait une baisse de régime depuis plusieurs semaines, a également été repositionné par son coach, notamment suite à la blessure de Cimirot. Placé devant, en soutien de Klauss, le jeune Liégeois a su faire parler sa vivacité, causant de gros problèmes aux Limbourgeois. "Je me sentais à l’aise car je connais ce poste", précisait-il. "J’avais un rôle d’électron libre et c’est ma force. Je me sentais prêt pour faire les courses."