"Je le loupe et je peux la mettre au fond sur la reprise. C’est le foot. Je m’en veux et je suis désolé. Heureusement que l’équipe a poussé et que Nico (Gavory) a mis le penalty en fin de match", précisait le médian offensif.

De son côté, le buteur français du soir n’en voulait pas à son équipier. "Je suis désigné comme numéro un et j’ai voulu prendre le ballon mais Max m’a dit qu’il le sentait bien. Ce n’est pas grave ; cela fait partie du jeu. Je suis content d’avoir pu égaliser. C’est sûr qu’il y avait de la pression compte tenu qu’on était en toute fin de match mais j’ai essayé de faire abstraction du reste et de me concentrer sur ma frappe."