Ce samedi soir a lieu le premier Clasico de la saison en Super League. Anderlecht est et reste l'équipe à battre. Les Mauves n'ont cependant "que" 9 points, alors que leur adversaire du jour en compte en de plus. Mais pour ce duel, les Rouches comptent de nombreuses absentes. 

Hamide Lamara en a connu beaucoup des matchs au sommet en tant que coach au Standard. S'il est actuellement toujours à la recherche d'une équipe masculine, il suit attentivement les résultats de ses anciennes couleurs et semble très confiant. "J'ai vu tous les matchs à la télévision. Cette équipe a tout pour viser la troisième place, voire la deuxième. Bruges (actuel leader) aura du mal à tenir ce rythme. Avec la puissance athlétique qu'il y a devant, le Standard ne doit pas dire qu'il vise les play-offs, déclare-t-il. Il y a des joueuses comme Vanity Lewerissa que j'aurais aimé avoir. En un contre un, dans les 30 derniers mètres, elle est la plus forte. Il y a aussi Zoé Van Eynde, qui peut être considérée comme une recrue. A 100% de ses moyens, j'aurais voulu pouvoir compter sur elle. En tout cas, je ne leur souhaite que du bonheur."

Pour le duel de ce samedi, Hamide Lamara pense que les Rouches peuvent aller chercher quelque chose dans la capitale. "Contrairement aux quatre dernières années, Anderlecht est cette fois prenable. L'équipe a déjà perdu plus de points cette saison que parfois sur l'ensemble d'un championnat. Quelques bonnes joueuses sont parties."