Cela fait plusieurs jours que le Standard essayait de finaliser le dossier d’Igor De Camargo. C’est désormais chose faite. Après avoir formulé une offre acceptée par Hoffenheim, la direction liégeoise a finalisé le dossier hier soir vers 22 heures.

Igor De Camargo a paraphé un contrat de trois ans en faveur de son ancien club. Le Diable Rouge est donc de retour à la maison et est très heureux de reporter la vareuse rouche : "J’ai l’ambition de jouer la Coupe du Monde. Hoffenheim ne me donnait pas cette chance, le Standard si. J’ai toujours entretenu une bonne relation avec les fans liégeois. Je suis heureux d’être de retour !"

En arrivant au Standard, Igor De Camargo n’a pas que la Coupe du Monde en tête. "Le Standard est un grand club en Belgique qui joue chaque année le titre et l’Europe. Ce n’est assurément pas un pas en arrière pour moi. À mes yeux, le Standard peut évoluer en  Bundesliga  ."

En Allemagne, Igor De Camargo touchait un salaire d’environ 1,7 M €. En revenant à Sclessin, l’attaquant a consenti à un effort financier puisqu’il devrait toucher 1,2 M €.

Du haut de ses 30 ans, Igor De Camargo aura un rôle de guide dans le jeune effectif liégeois.

"Avec Jelle, nous serons les plus anciens et nous devrons montrer le chemin aux jeunes. Je prends cette responsabilité avec une grande joie. Il y a énormément de bons jeunes joueurs au Standard. Ce sera une belle aventure."

En revenant au Standard, l’attaquant a choisi la raison. "Si j’avais voulu privilégier l’aspect financier, j’aurais opté pour l’Arabie Saoudite ou le Qatar. Le Standard, c’est le choix de la raison mais aussi du cœur."

Le choix de la raison par rapport à la Coupe du Monde qui se disputera dans un an au Brésil. "Je n’ai pas parlé avec Marc Wilmots avant d’opter pour un retour au Standard. Je me donne encore cinq ans. Revenir au Standard me fait quelque chose de spécial. Je suis vraiment heureux."

Une fois de plus, après les prolongations de Vainqueur, Ezekiel et Batshuayi, Roland Duchâtelet a frappé un grand coup hier soir.