Voici les quatre secrets du pro qu'est Defour

La semaine foot en images


HOUTHALEN Si Defour est à nouveau un des grands favoris pour le Soulier d'Or , ce n'est pas le fruit du hasard. Defour vit comme un véritable pro . Irene dévoile ses secrets.

1. 11 heures de sommeil. "Il dort énormément. L'après-midi, il dort de 14 à 17 h. Il dormirait même sur une table de kiné. Le soir, on va au lit à 22h30 ou 23 h, et il se lève à 7h40, pour acheter ses journaux, et pour partir à Sclessin et y déjeuner vers 9 h. En stage, il dort aussi comme un bébé. Pourtant, il reproche à son compagnon de chambrée, Momo Sarr, de ronfler." (rires)

2. Il déteste la cigarette. "Steven ne sort pratiquement jamais. Pour se reposer, mais aussi parce qu'il déteste la cigarette. Dès ses six ans, il a vécu chez son papa et sa nouvelle femme. Ils fumaient énormément, et ça ne le gênait pas. Mais par après, ses yeux gonflaient quand il était dans un endroit où on fumait. Et il avait des problèmes respiratoires."

3. Sa côtelette de veau. "Sous Preud'homme, je lui préparais toujours une côtelette de veau avec des épinards, des poireaux et de la purée le jour avant le match. Sous Bölöni, ce n'est plus possible, puisqu'ils doivent partir au vert."

4. (Presque) pas d'alcool. "De la bière, cela ne lui dit rien. Très rarement, on ouvre une bouteille de champagne ou de vin. Après le titre, par contre, il était mort bourré après cinq ou six bières, plus du champagne. Suite aux réceptions des jours suivants le titre, je le soupçonne d'avoir eu de l'alcool dans le sang lors du match perdu à Charleroi."



© La Dernière Heure 2009