STUTTGART Lors du dernier match de poule, plus de 200 supporters rouches ont été arrêtés sans justification, placés en garde à vue et privés de liberté de 17 à 23 heures.

Informé de ces arrestations administratives intempestives, le club liégeois attend des réponses de son homologue de Stuttgart et des forces de police allemandes. "En aucun cas, les personnes arrêtées administrativement ne paraissent avoir enfreint les règlements ou mis d'une quelconque manière la sécurité en péril. Les conditions de cette arrestation administrative ont été décrites dans de nombreux e-mails adressés à notre club" , explique le site du club liégeois. "Pierre François a demandé un rapport précis à son homologue du club de Stuttgart afin de mieux informer les parties plaignantes. [...] Une démarche similaire est également accomplie par le responsable de la sécurité du club. [...] Le Standard insiste pour que le comportement de ses supporters à l'étranger soit festif et irréprochable. Il ne peut admettre que lorsque ses consignes sont ainsi respectées de tels débordements policiers soient à déplorer. Le football doit rester une fête. Pierre François se réserve d'interpeller l'Uefa à ce propos."



© La Dernière Heure 2008