En rouche , l'attaquant compte deux victoires, deux nuls et deux buts inscrits contre le Club

ANGLEUR Souvenez-vous. En janvier 2006, Igor De Camargo aurait pu signer au Club au lieu du Standard. L'attaquant avait discuté avec les deux directions avant d'opter pour les Liégeois.

Depuis qu'il porte la vareuse rouche , le Brésilien a joué quatre chocs contre les Blauw en Zwart dans le cadre du championnat. Si on ne tient pas compte de la finale de Coupe de Belgique perdue en mai 2007, le Standard n'a jamais perdu contre les Flandriens avec Igor dans l'équipe, soit au coup d'envoi, soit en cours de match.

Le premier sommet , en février 2006 dans la Venise du Nord , s'était soldé par un partage (1-1, buts de Leko et Onyewu). Même scénario lors du deuxième, en décembre 2006 : un partage, spectaculaire cette fois, au Jan Breydel Stadion. Le fameux 4-4. À 3-0, Igor De Camargo avait relancé son équipe. La même saison, le 12 mai 2007 (jour de ses 24 ans), il avait inscrit le but décisif (1-0) à Sclessin. Une victoire qui avait été synonyme de qualification européenne.

La saison passée, Igor De Camargo était réserviste lors des deux sommets contre le Club Bruges. Tant lors de la venue des Flandriens à Sclessin le 2 septembre que lors du match retour à Bruges, il était monté au jeu pour participer aux succès (2-1 et 1-2). Le dernier en date avait relancé le Standard dans la course au titre.

Cette fois, le choc tombe trop tôt. Mais le match retour, à Sclessin, vaudra sans doute son pesant d'or.



© La Dernière Heure 2008