Ron Jans s’apprête à vivre son premier derby wallon en tant que T1 rouche

LIEGE Arrivé en salle de presse quelques instants après Laurent Ciman, Ron Jans a touché un mot sur le défenseur central qu’il a convaincu de rester au Standard. “Je suis très content du travail de Laurent. À la reprise des entraînements, il m’a fait part de son intention de partir. Ensuite, il a joué et j’ai été très satisfait de ses prestations.”

Cette semaine, Ron Jans a dû composer avec les absences de ses internationaux. Pas toujours simple de préparer un déplacement à Charleroi dans ces conditions. “C’est difficile, mais je crois qu’il faut regarder les choses du bon côté et se dire que c’est flatteur pour le Standard de compter autant d’internationaux. Il est vrai que Charleroi aura eu une semaine plus tranquille pour préparer ce match, mais c’est la vie.”

Après le succès de la semaine dernière, les Liégeois seraient bien inspirés, comme Nacho Gonzalez le faisait remarquer hier, d’enchaîner et de commencer une série de victoires. “Oui, nous devons continuer sur notre lancée. Mais parler de série de victoires implique qu’il faut déjà penser au match face à Malines. Je préfère d’abord me concentrer sur celui de dimanche” , commentait le coach.

Ce dernier s’apprête donc à vivre son tout premier derby wallon, qu’il ne considère pas comme étant le plus gros rendez-vous des Rouches jusqu’à présent. “Tous les matches sont importants. Peut-être qu’il y aura plus de pression car c’est un derby mais tant mieux, j’aime la pression !”

Le coach néerlandais espère juste que le match sera correct. “J’ai vu les images de Charleroi-Bruges et l’exclusion de Vazquez (NdlR : Ederson avait simulé avoir reçu un coup de tête du Brugeois). L’attitude du joueur de Charleroi était regrettable, mais cela peut également nous arriver dimanche. Il faudra donc être intelligent. J’espère que le fair-play sera de mise.”



© La Dernière Heure 2012