Jovanovic : "Le Partizan est favori !"

Standard

D. D.M.

Publié le

Jovanovic :  "Le Partizan est favori !"
© BELGA

Pour le Serbe, "la guerre psychologique a débuté"

Envoyé spécial en Serbie David De Myttenaere


Defour : "Nous visons la première place"


Lamine Diarra : "Je vais marquer contre le Standard"


BELGRADE À peine arrivé dans le hall de l'aéroport de Belgrade, hier midi, Milan Jovanovic a été pris d'assaut par les journalistes locaux. Cela fait des jours qu'on ne parle plus que de lui en prélude du match européen entre le Partizan et le Standard.

"Ils disent que je suis l'un des meilleurs joueurs en Europe... Ils veulent me mettre la pression" , estime le Serbe. "J'ai répondu que j'étais un joueur normal. J'ai ajouté que le Standard ne jouait pas bien pour le moment et que ce serait une surprise si le Partizan ne nous battait pas. Maintenant, ils ont peur de ne pas gagner ! La guerre psychologique a débuté. J'ai menti à la presse de mon pays ? Chez moi, maintenant, c'est au Standard. Si j'avais dit qu'on allait gagner, cela les aurait motivés..."

Le Partizan est confiant : "Ses joueurs disent qu'ils vont nous battre et qu'ils gagneront à Séville. Ils sont certains d'être la meilleure équipe du groupe. C'est tactique. Mais ok, je suis gentleman, Partizan est favori. Comme Everton et Séville..."

Fort d'un succès, les Rouches abordent leur premier déplacement de la phase de groupes.

"C'est un vieux stade, mais l'ambiance est très chaude" , assure celui qui a encore foulé la pelouse du Stade Partizan mercredi passé avec l'équipe nationale serbe. "Il y a une piste et les tribunes ne sont pas couvertes mais croyez-moi, c'est catastrophique ! Pire que Liverpool ? On n'a pas été impressionné chez les Reds. Ici, c'est digne de ce qu'on connaît en Grèce ou en Turquie."

Quant à la valeur de l'adversaire.

"Le Partizan est la meilleure équipe des Balkans, actuellement. Moreira est en grande forme, tout comme Diarra, leur buteur, et Tosic, qui, paraît-il, a signé à Manchester United. M. Bölöni les a vus dimanche et il a été surpris. À notre désavantage. Mais j'espère qu'on est plus fort : 1 point, c'est bon; 3, c'est parfait."



© La Dernière Heure 2008

Vos articles Sports

Newsletter Sports+

Fil info