Après avoir revalorisé Vainqueur, Ezekiel et Batshuayi, Roland Duchâtelet espère bien en faire de même avec le défenseur brésilien Kanu. Un rendez-vous était prévu entre le représentant du joueur et la direction avant le stage estival à Hoenderloo, mais il a été postposé et les deux parties se sont finalement rencontrées hier après midi. Sans pour autant parvenir à un accord. Désireux de rester au Standard malgré l’intérêt du Sporting Lisbonne, Kanu a donné ses conditions, qui sont loin d’être exagérées compte tenu du statut du défenseur brésilien, à la direction liégeoise.

"Désormais, la balle est dans le camp de la direction. On a fait connaître nos désirs et ils doivent maintenant réfléchir", précise le représentant du joueur, Williamy Saboia.

Ce dernier a rappelé le désir premier du défenseur qui est arrivé à Sclessin en janvier 2011. "Ce que Kanu veut, avant tout, c’est rester au Standard où il se sent parfaitement bien. Maintenant, c’est à la direction de trancher."

On imagine aisément que les décideurs liégeois ont également le même désir de conserver Kanu qui est un pion essentiel sur l’échiquier de Guy Luzon. Par ailleurs, le conseiller du joueur a confirmé l’intérêt du Sporting Lisbonne pour le Standardman.

"Les Portugais sont bien intéressés et cet intérêt est bien concret, ce n’est pas du bluff. Mais je le répète, la volonté première de Kanu est de rester au Standard. On attend désormais des nouvelles du président."

Hier soir, le représentant du joueur n’avait pas encore eu de retour de la direction rouche.