Standard

Ce n’est plus un secret : le Standard est en quête d’un nouveau portier. Les dirigeants liégeois se sont déjà intéressés à Kuciak (Legia Varsovie), à Tyton (PSV) et, récemment, à Thuram (Troyes).

Arrivé il y a un an en provenance du Lierse, Eiji Kawa-shima, à qui il reste deux ans de contrat, pourrait bien quitter Sclessin un an seulement après l’avoir rejoint. La saison dernière, le Japonais n’a pas convaincu les fans. On se souvient encore de cette banderole déployée dans le stade : "Moris- Kawa , on a fait notre choix."

Lors de la Coupe des Confédérations au Brésil, Kawa-shima a, une nouvelle fois, montré quelques lacunes.

De son côté, Guy Luzon botte en touche lorsqu’on évoque le sujet des gardiens. "Un nouveau portier ? Quand nous aurons une annonce à faire, vous serez informé." L’Israélien va pourtant récupérer Kawashima ce jeudi. " C’est fantastique", s’est-il contenté de répondre.

Malgré une saison en demi-teinte, Eiji Kawashima peut compter sur l’intérêt de plusieurs écuries européennes. "Même s’il n’y a rien de concret pour le moment, Eiji est courtisé. Torino ? Nous n’avons pas reçu d’offre", nous précise son agent, Andrea D’Amico.

Le Japon qualifié pour le Mondial, Kawashima ne peut se contenter d’un rôle de n°2 cette saison. Un départ semble donc se profiler. "Nous verrons bien ce qui se passera dans les jours qui viennent. C’est le Standard qui a les cartes en main", conclut l’agent du Japonais.