Après le 1-0 à Sclessin en milieu d'après-midi, les Rouches ont remis le couvert au Sart Tilman en dominant une jeune équipe de Reims, cette fois 3-0.

Disposés en 4-2-3-1 et aussi avec la nouvelle vareuse, ils se montraient d'emblée dangereux avec une reprise de la tête d'Eden Shamir à la première minute. Sans véritable occasion par après, il fallait attendre la 18e et une nouvelle reprise de l'Israélien pour se mettre quelque chose sous la dent. Cette fois, cela faisait mouche sur un centre de William Balikwisha.

Puis, sous une chaleur accablante et avec pas mal de fautes, plus rien à se mettre sous la dent jusqu'au 2-0 signé l'autre Balikwisha. Michel-Ange ponctuait un joli mouvement sur la gauche à la 45e.

Après le repos, il n'y en avait plus que pour les hommes de Philippe Montanier. Cop faisait 3-0 à la 57e.

Reims faisait monter du sang frais à la pause boissons, ce qui leur permettait de se montrer un peu dangereux sans être concret. À l'image du reste de la rencontre, qui se terminait au petit trot sur ce score de 3-0 malgré une dernière grosse opportunité pour Cop. Seul face au gardien, il plaçait à côté.

Journée parfaite pour les Rouches donc, si l'on excepte cette blessure de Joachim Carcela à l'entraînement ce matin. Le cousin de Mehdi souffre du pied gauche et manquera probablement le début de saison, toujours programmé samedi contre le Cercle Bruges dans la nouvelle mouture du calendrier à 18.

La feuille de match

Standard : Henkinet, Vanheusden, Laifis, Bokadi, Pavlovic (76e Landu); Cimirot, Shamir; Tapsoba, W. Balikwisha, M. Balikwisha; Cop.

Reims : Diouf, Doucoure, Valentin, Maresic, Locko, Drammeh, Sissoko, Sakava (67e Mbolo), Brahimi (67e Bella), Hornby, Mbuku.

Arbitre : M. Castiau

Les buts : 18e Shamir (1-0), 45e M.-A. Balikwisha (2-0), 56e Cop (3-0).

Avertissement : Maresic.

Revivez le livetweet de la rencontre