Vendredi, Mbaye Leye et ses joueurs ont revu des extraits de la victoire à Seraing. Il y eut quelques bons points, comme la solidarité, le travail défensif, mais aussi un point de travail, important : l’efficacité dans la transition offensive. "On sait où le bât blesse, c’est dans cette dernière décision", a expliqué Leye, rejoint par Selim Amallah : "On a vu ce qu’on doit améliorer."

Si la transition se passe bien, que les Rouches savent se montrer solidaires et être efficaces, ils espèrent accrocher un succès contre Anderlecht. Un autre élément a été avancé par Leye et son joueur : le rôle du public. "On devra le mettre dans des bonnes dispositions, pour qu’il mette le feu, comme avant."

Mettre le public dans de bonnes dispositions signifie lui donner l’occasion de s’enflammer, avec un jeu vers l’avant enthousiasmant et bien construit, si possible.

Concentré sur les qualités de son groupe avant de regarder les qualités anderlechtoises, Mbaye Leye rappelait encore : "Si on garde la même combativité que celle affichée à Seraing, même quand on est dominé, on est capable de faire la différence avec les joueurs qu’on a."