Standard Des résultats positifs pour les Liégeois, qui ont accumulé pas mal de temps de jeu.

Ils étaient onze  Standard men à avoir déserté l’Académie en cette trêve internationale. Alors que certains doivent encore remplir un dernier devoir avant de rentrer à Liège, Michel Preud’homme peut s’attendre à un état d’esprit globalement positif pour leur retour.

Avec en tête de liste Gojko Cimirot, auteur d’un assist. Le Bosnien a disputé les 90 minutes de la victoire, importante, contre la Finlande (4-1). Un succès qui lui permet de continuer à rêver de disputer son premier grand tournoi avec la Bosnie, qui pointe à deux unités des Finlandais, deuxièmes.

L’Euro, Kostas Laifis sait qu’il n’y sera pas. Après une victoire au Kazakhstan (1-2), le Chypriote a vu rouge dès la 28e contre la Russie (0-5).


Aleksandar Boljevic a lui aussi emmagasiné du temps du jeu mais a partagé (0-0) contre la Bulgarie vendredi. Il affrontera le Kosovo de Mergim Vojvoda ce lundi à 20 h 45. En Afrique, la performance la plus remarquée revient à Paul-José Mpoku, élu homme du match lors du partage de la RDC contre l’Algérie (1-1). Encore titulaire dimanche, Polo a perdu contre la Côte d’Ivoire (3-1). Collins Fai a été remplacé à la mi-temps de l’amical du Cameroun contre la Tunisie (0-0) et Mehdi Carcela a disputé une vingtaine de minutes avec le Maroc contre la Libye (1-1).

Enfin, Selim Amallah a finalement rejoint l'équipe nationale du Maroc. Après voir décliné sa sélection à la suite d'une commotion cérébrale subie face à l'Antwerp, Amallah a été rappelé par le coach Vahid Halilodzic pour la seconde rencontre du Maroc face au Gabon ce mardi.