Mbaye Leye a officialisé le forfait de Kostas Laifis (quadriceps) pour la réception d’Anderlecht, ce dimanche (18h30). L’entraîneur liégeois, qui devra également se passer de Moussa Sissako, suspendu, devra recomposer sa défense. "Nathan (Ngoy) est prêt, Ameen (Al-Dakhil) fait de bonnes choses", a commenté Leye, qui a laissé la porte ouverte à un trio Ngoy, Al-Dakhil, Gavory. "C’est une petite option, à vous de voir comment l’utiliser", a glissé le technicien liégeois.

Au sujet de la réception des Mauves, Leye s’est d’abord appuyé sur la victoire à Seraing (0-1) pour la préparer. Avec les joueurs, il a revu quelques séquences du match ce vendredi, pour montrer un point d’amélioration : "On devra être efficace dans les phases de transition. C’est ce qu’il a manqué à Seraing, alors qu’on a montré de bonnes choses par ailleurs. Si on parvient à avoir cette efficacité dans la transition, on peut faire quelque chose."

L’entraîneur du Standard comptera également sur l’appui du public, mais il sait que c’est son équipe qui doit donner envie aux supporters "de mettre le feu". "On doit garder la combativité qu’on a affichée à Seraing", a-t-il encore précisé, "face à une équipe d’Anderlecht qui a un système clair, offensivement et défensivement."

Il restera à faire déjouer les Mauves, "avec nos qualités, et nos joueurs capables de faire la différence." En soignant la transition donc.