"Je pense que nous méritions la qualification autant que le Standard. Le match s'est joué sur des détails et sur un penalty que je commenterai pas. Je n'ai pas l'habitude de revenir sur les décisions des arbitres", a assuré Nenad Lalatovic, le coach serbe. Mais avant cela, le Standard n'a pas eu plus d'occasions que nous."

"J'avais dit que le Standard était une bonne équipe et pas une grande équipe. Et elle ne sous a pas dominés. Nous n'avons pas joué défensivement. Nous avons attaqué jusqu'au bout et nous avons eu autant d'occasions que notre adversaire. En fait, nous avons nous le faisons toujours peu importe l'adversaire, l'Etoile Rouge, le Partizan ou le Standard."

"Nous méritions de remporter cette rencontre. Tout le monde a sous-estimé Vojvodina. Même le Standard qui a commencé à perdre du temps."