Depuis l’arrivée aux commandes de Mbaye Leye, Laurent Jans avait un peu disparu de la circulation. Le latéral droit luxembourgeois, arrivé en toute fin de mercato estival en octobre dernier, n’avait été repris qu’une fois, à Malines. C’est dire si l’intéressé a savouré sa titularisation de mercredi en Coupe. Auparavant, Jans a eu une discussion avec son coach.

"Il m’a dit qu’il comptait toujours sur moi et qu’il était satisfait de ce que je lui montrais à l’entraînement. Le discours était honnête et direct."

Quant à savoir si Laurent Jans comprenait le choix de Mbaye Leye de ne quasiment jamais faire appel à lui : "Ce n’est pas la question. Il ne tient qu’à moi de faire changer le coach d’avis et c’est ce que j’étais résolu à faire en travaillant deux fois plus."

Malheureusement pour lui, Jans a dû faire face à la révélation de Hugo Siquet dont la blessure et l’opération en début de saison ont provoqué… le transfert de Jans. "Je n’ai aucun problème avec Hugo que je conseille volontiers tout comme les autres jeunes du noyau. La concurrence est bonne et me fait grandir. C’est à moi d’élever mon niveau. Quant à Hugo, s’il est bon, on gagne et si on gagne, je suis content. C’est ça le principal."