Après le retour de Nicolas Raskin, le Standard a enregistré son deuxième transfert entrant du mercato hivernal en la personne du Croate Alen Halilovic. 

À 22 ans, ce joueur formé au Dinamo Zagreb, passé par Barcelone et arrivé à Milan l’été dernier, n’est apparu qu’à trois reprises sous le maillot Rossoneri (60 minutes de temps de jeux en Europa League).

Sur les tablettes de nombreux clubs comme le Besiktas ou d’autres formations en Italie, Halilovic devait quitter Milan cet hiver pour enfin prouver tout le bien qu’on pense de lui en Croatie. Meneur de jeu gaucher d’1,69 m, Halilovic est un joueur vif, rapide et technique dont le profil, dans le jeu, se rapproche de celui de Mehdi Carcela.

À l’affût d’une opportunité présentant ce profil, le Standard a foncé sur l’occasion. Comme pour Laifis, Vanheusden et Miangue par le passé, c’est la forme du prêt longue durée qui a été choisie par la direction liégeoise. Le Standard et Milan se sont accordés pour un prêt d’un an et demi avec une option d’achat à un peu plus de 2 M €. Arrivé en Belgique sur le coup de 20 heures, Halilovic a peaufiné les derniers détails de son prêt à Sclessin avant de signer pour un an et demi vers 23 heures. Dans les derniers instants du mercato, le Standard a tenté d’obtenir le prêt de l’attaquant uruguayen de Courtrai, Felipe Avenatti. Mais le prix demandé (500.000€) et les conditions ne convenaient pas au Standard.