Le capitaine des Rouches reprend avec le groupe ce lundi.

Feu vert ! Après trois mois d’attente, Sébastien Pocognoli peut enfin reprendre l’entraînement collectif ce lundi à l’Académie. Pour rappel, le capitaine liégeois, en concertation avec le staff médical, avait pris la décision de se faire opérer de la hanche le 27 décembre dernier.

À la suite de l’enchaînement de plusieurs blessures d’ordre musculaire, le Sérésien a opté pour l’opération qui devait, comme c’était le cas pour Obbi Oulare, résoudre ces soucis physiques à répétition.

Dès les premiers jours de sa revalidation, Poco avait coché le week-end du 28-29-30 mars dans son calendrier. Le capitaine a tout fait pour revenir dans le coup pour le début des playoffs 1. Après avoir respecté à la lettre le parcours de revalidation, le capitaine des Rouches va reprendre, ce lundi, l’entraînement collectif. Techniquement, il sera donc opérationnel pour la réception de l’Antwerp vendredi soir.

Il s’agira bien d’un retour collectif sur le terrain car, durant toute son absence, Pocognoli n’a eu de cesse d’être au cœur du groupe dans les bons et les mauvais moments.

En interne, son abnégation et sa détermination à revenir le plus tôt possible ont été mises en avant notamment par Michel Preud’homme qui est plus qu’impressionné par le professionnalisme de son capitaine de 31 ans.

Sébastien Pocognoli revient donc dans le coup pour le sprint final. Si son flanc gauche est occupé, avec succès, depuis plusieurs semaines par Kostas Laifis, le latéral gauche sait qu’il aura son mot à dire durant ce mini-championnat. Son expérience des PO1 ne sera pas à négliger par Michel Preud’homme.

Ce dernier n’attend plus que le retour d’Obbi Oulare mais l’attaquant ne devrait réintégrer le groupe qu’en cours de PO1 alors que le club espérait l’avoir à disposition pour l’ouverture de la compétition.