Laurent Ruquier va-t-il devoir présenter des excuses ?

PARIS Le Japon n'a pas du tout aimé l'humour du présentateur Laurent Ruquier de la chaîne publique France 2 qui s'est moqué du gardien du Standard de Liège, Eiji Kawashima, victorieux vendredi avec son équipe nationale du Japon contre la France en le montrant à l'écran sur une photo avec... 4 bras du fait de l'accident de Fukushima.

Mardi, le porte-parole du gouvernement, Osamu Fujimura, a indiqué que l'ambassade du Japon à Paris avait adressé une lettre de protestation à la chaîne.

Vendredi soir, le Japon avait battu la France 1-0 en match amical, grâce surtout à Kawashima qui avait arrêté tous les tirs cadrés.

Dans son émission de divertissement "On n'est pas couchés", le lendemain soir, Laurent Ruquier avait mis à l'écran un photo-montage montrant Kawashima avec quatre bras, l'animateur expliquant que cela était l'"effet Fukushima", du nom de la centrale nucléaire accidentée en mars 2011 après le séisme et le tsunami qui avaient ravagé le nord-est du Japon.

C'est "tout à fait déplacé", "cela heurte les sentiments des survivants", a déclaré M. Fujimura.

Il y a un peu plus d'un an, Kawashima, à l'époque gardien du Lierse, avait été la cible de chants racistes rappelant la catastrophe de Fukushima de la part des supporters du Beerschot lors d'une rencontre du championnat de Belgique datant du 19 août 2011. Après plusieurs procédures devant la justice sportive, le club anversois avait seulement écopé d'une amende de 2.480 euros pour le comportement de ses supporters.

© La Dernière Heure 2012