Laissé sur le banc par Jans, l’attaquant retrouve des couleurs sous Rednic

Mercredi soir à Genk, Michy Batshuayi a fêté sa première titularisation de la saison. Laissé sur le banc par Ron Jans, le jeune attaquant belge a tout de suite eu la confiance de Mircea Rednic. “C’est à l’entraînement que j’ai appris que j’allais être titulaire. Le coach m’a dit qu’il allait me donner ma chance que c’était à moi à la saisir en étant très concentré” , a déclaré le jeune attaquant à Standard TV .

En pointe, Michy Basthuayi a apporté du soutien à Ezekiel, trop seul depuis le début de saison. Les deux jeunes hommes s’entendent très bien. “Imoh est beaucoup plus rapide que les défenseurs. Dès que j’ai le ballon, je cherche à le lancer en profondeur. Pour ma part, je sais également jouer la profondeur mais je peux aussi garder le ballon dans les pieds. Que ce soit Imoh ou moi, nous n’avons pas trop de difficultés face au but adverse.”

À Genk, Michy Batshuayi a directement rendu à Rednic la confiance qu’il avait placé en lui en ouvrant le score en début de seconde période. “Je savais que Jelle allait me donner un assist (rires). Plus sérieusement, face au Cercle, j’ai eu la même occasion mais j’ai tenté en un temps. Cette fois, je me suis dit que je devais contrôler et cela a payé.”

L’année dernière, Batshuayi a commis une erreur de jeunesse à Genk qui lui a valu plusieurs semaines de suspension. Cette saison, il a récidivé à Mouscron. “C’était très dur pour moi. J’étais dans le trou mais ma famille m’a aidé à en sortir.”

L’attaquant tenait ensuite à rendre hommage à Peter Balette. “Il a toujours été présent pour moi et m’a toujours donné de bons conseils. Il était souvent sévère avec moi mais uniquement car il savait de quoi j’étais capable.”

Avec l’arrivée de Rednic et la victoire à Genk, le Standard connaît un nouveau départ. “Il faut continuer à bien travailler aux entraînements. Le coach nous fait beaucoup travailler sur le plan tactique, on en avait besoin. Il axe également beaucoup ses séances sur le mouvement et le jeu sans ballon. Pour le moment, cela se passe très bien et j’espère, comme le président l’a dit, qu’on va rattraper les points perdus.”



© La Dernière Heure 2012