À 20 ans, cet attaquant de pointe (1,80 m) a planté 57 buts en 89 matchs, dont 7 en 10 matchs de Ligue des champions africaine cette saison. Muleka a terminé les deux derniers championnats en tant que meilleur buteur (24 buts en 2019, 12 la saison dernière), il a également été élu meilleur joueur de la compétition en 2019.

C’est un tour de force que le Standard réussit en attirant Muleka tant il était convoité depuis plusieurs mois. Les Égyptiens d’Al Ahly et de Zamalek, Marseille, Lille ou encore Lens étaient venus aux renseignements. C’est dans le plus grand des secrets, et sans intermédiaire, forte de ses bonnes relations avec le board du TP Mazembe, que la direction liégeoise a avancé dans ce dossier. Mercredi, depuis Lubumbashi, le joueur a paraphé un contrat de quatre ans plus une saison en option. Le montant du transfert dépasse le million d’euros et un gros pourcentage (45%) à la revente a été inclus. "J’ai demandé au club si je pouvais partir et j’ai signé un contrat au Standard", a précisé Muleka mercredi soir. Muleka devrait arriver à Liège dans plusieurs semaines car il est actuellement en attente d’un visa. Aussi, suite à la crise sanitaire, il est extrêmement compliqué de quitter le pays à cause du confinement.

Quant à son profil, il nous est présenté comme un attaquant très puissant, capable de jouer aux trois postes de l’attaque, habile des deux pieds comme de la tête et doté d’une lourde frappe. Ses changements de direction seraient assez déroutants.