Mehdi Carcela: "On récolte enfin les fruits de notre travail. On a encore donné plusieurs cadeaux aujourd'hui mais ça a tourné de notre côté en seconde période. On a pu poser notre jeu et produire du bon football sur un beau terrain. Cette passe décisive me satisfait, j'ai pris du plaisir. On devrait avoir d'autres terrains aussi bons en Belgique, il n'y en a pas assez. Balikwisha a fait un bon appel et a eu la délicatesse de la mettre au fond. Je ne sais pas s'il y a penalty sur le deuxième, je n'ai pas vu les images. À la mi-temps on s'est dit qu'on devait continuer à poser notre jeu."

Michel-Ange Balikwisha: "Cela me fait plaisir de marquer. J'attendais ce but avec impatience, cela faisait longtemps. Le centre de Mehdi est parfait et j'ai réussi à rester calme devant le but. J'aime beaucoup jouer avec l'extérieur du pied donc je ne me suis pas posé de question. Je suis le meilleur buteur du Standard mais c'est grâce à toute l'équipe, je les remercie. Tout le groupe a un gros mental, à la mi-temps on a dit qu'on allait gagner le match. On a eu une bonne mentalité. En tant qu'attaquant, quand on voit la défense travailler aussi dur, on se dit qu'on ne peut pas rester les bras croisés."

Arnaud Bodart: "Je suis étonné d'être l'homme du match alors que je provoque un penalty (rires). On a fait un très bon match. Ce penalty nous a permis d'avoir la rage par après. J'arrive avec la vitesse, le terrain est mouillé, j'ai juste voulu la laisser sortir. Pour moi, c'est délicat de siffler penalty. Quand on voit ce que Monsieur Laforge m'a dit et le temps qu'ils ont pris pour décider, ça veut dire beaucoup de choses. On avait bien commencé ce match malgré le poteau gantois en début de match. On a mis plus de hargne et d'agressivité. Ils ont eu des contres mais ont été maladroits dans le dernier geste. Après le 2-1, c'est nous qui avons été maladroits. Un penalty, ça se joue à l'influence. Ils tirent souvent au milieu donc j'ai laissé trainer les jambes. Avoir provoqué ce penalty et encaisser de cette manière, c'est une double frustration. Le Standard sera en Playoffs 2 !"

Mbaye Leye: "Il y aura encore des discussions quant au penalty, mais c'est le football. Pour moi, il n'y a pas penalty car le ballon est dehors. Le problème n'est pas l'arbitre mais le VAR. Il n'a pas été aidé. J'ai préféré discuter correctement à la fin du match, à froid et sans énervement. On a montré un bon contenu. On a bien fait au niveau du jeu depuis le début de l'année. On propose beaucoup de bonnes choses malgré des erreurs de jeunesse. Il y a du caractère dans cette équipe, c'est l'esprit du club. J'adore Mehdi, c'est pour ça que quand le jeu est déstructuré il apporte beaucoup. Muleka va devenir un très bon attaquant quand il aura fini de s'adapter à la Belgique. C'est un collectif, le Standard est une famille. On voulait qu'Amallah joue plus haut et Cimirot est un très bon relayeur. On a eu un peu de chance car les transitions de Gand ne sont pas allées au bout. Nous affronterons Eupen avec un peu plus de soulagement pour ensuite avoir ce duel décisif face au Beerschot. Je n'oublie pas Bodart qui nous maintient dans le match en arrêtant le penalty. L'essentiel, c'est de faire quelque chose de positif."

Elisha Owusu: "On a beaucoup reculé alors qu'on avait le match entre nos mains. L'égalisation les a mis en confiance. On a eu de belles occasions en contre mais on ne les a pas concrétisées. On a de très bons joueurs devant, on a bien travaillé l'efficacité devant le but à l'entrainement mais c'est le football. C'est un coup d'arrêt mais il nous reste deux matches."

Hein Vanhaezebrouck:
"On a eu la preuve que l'efficacité nous manque, aussi bien défensivement qu'offensivement. On n'a pas bien joué aujourd'hui. La première mi-temps était mauvaise des deux côtés. J'attends qu'on finisse les occasions avec la qualité qu'on a. On aurait dû tuer le match. On doit tirer la leçon de cette défaite. Le Standard est enthousiaste et donne tout, avec des jeunes joueurs. On devrait s'en inspirer et rajeunir notre noyau."