Un Standard séduisant est venu facilement à bout d'Hanovre grâce à des buts de Tchite et Cyriac

LIEGE C'est un Standard motivé et séduisant qui montait sur la pelouse ce mercredi soir, pour affronter Hanovre lors de la cinquième journée de la phase de groupes de cette Europa League.

Une défense solide, un duo Vainqueur-Buyens qui trouvait, enfin, toute sa complémentarité dans l'entrejeu, un duo d'attaque Tchite-Cyriac déroutant et des ailiers (Mujangi Bia - Seijas) entreprenants régalaient Sclessin pendant toute la durée du match, ne laissant que des miettes aux Allemands qui trouvaient Bolat sur leur route lors de leurs quelques escarmouches, pratiquement toutes concentrées dans le troisième quart d'heure de jeu.

A la mi-temps, les hommes de José Riga menaient 1-0 grâce à un but de Tchite sur corner, après une superbe remise de la tête de Buyens qui isolait le possible ex-futur diable rouge. Celui-ci ne se faisait pas prier pour planter sa huitième rose en six matches et mettre les siens aux commandes.

A la reprise, le Standard ne perdait rien de son organisation et de son envie. Seijas et Mujangi Bia ont notamment effectués quelques sprints impressionnants en reconversion défensive tout en restant efficaces lors des différentes offensives de la marée rouge, à l'image du 2-0 sur une action amorcée par l'incontournable Meme Tchite. L'avant-centre rouche décalait Mujangi Bia sur le côté droit et l'ex-carolo croisait sa frappe. Cadrée ou non, peu importe, puisque Cyriac suivait pour pousser tranquillement le cuir au fond des filets.

Sclessin pouvait alors exulter et apprécier une fin de match toute en maitrise des Liégeois. Le Standard a assuré ce soir sa qualification mais aussi la première place du groupe qui devrait lui offrir un tirage au sort plus clément pour les seizièmes de finale. Le difficile déplacement à Copenhague, d'autant plus qu'il se fera en décembre, sera donc sans enjeu (puisque Hanovre est également qualifié après le nul concédé par les Danois à Poltava), ce qui permettra à José Riga de faire tourner son effectif.

© La Dernière Heure 2011