Nous avons lancé ce lundi une nouvelle rubrique: nous vous permettrons, de manière régulière, de choisir un sujet lié à l'actualité sportive. Après une heure de sondage, le sujet qui récolte le plus de votes est traité dans la foulée par notre rédaction, puis publié directement sur notre site . Pour cette première, c'est le sujet sur le mercato des Rouches qui a été plébiscité.

Jusqu’à présent, le Standard se sera montré relativement discret sur le marché des transferts. C’est un secret de polichinelle, les Liégeois ne peuvent plus se permettre de dépenser à tout-va comme ce fut le cas durant l’été 2019 avec 30M€ dépensés (dont 12,6 pour le seul Vanheusden). 

A l’heure actuelle, seuls Laurent Henkinet (transfert gratuit) et Jackson Muleka (un peu plus de 1,5M€) sont venus renforcer l’effectif de Philippe Montanier qui a déploré le départ de Mergim Vojvoda. C’est justement pour ce poste de latéral droit que la direction liégeoise est occupée à scruter le marché. De nombreux joueurs ont d’ailleurs été proposés, certains ayant même retenus l’attention. Mais les décideurs liégeois ne sont pas pressés car ils comptent également beaucoup sur les jeunes pousses que sont Damjan Pavlovic (latéral pouvant évoluer sur les deux flancs) et Hugo Siquet (latéral droit, actuellement blessé) dont on loue la qualité de centre. 

Dans l’idéal, le Standard aimerait tomber sur un joueur capable d’évoluer sur les deux flancs à l’instar de Collins Fai qui a retrouvé grâce aux yeux du nouveau coach cette saison. Car du côté gauche, Nicolas Gavory a largement souffert du manque de concurrence la saison dernière (Senna Miangue n’a jamais réussi à convaincre) et aura certainement besoin de souffler cette saison d’autant plus si les Rouches rejoignent les poules de l’Europa League. Là encore, la direction liégeoise a une solution d’avenir en interne avec Alexandro Calut (U21) qui s’est entraîné avec les pros durant cette trêve internationale. 

Dans l’axe du jeu, si aucun départ n’est à déplorer, le Standard est paré avec Cimirot, Bastien, Shamir, Amallah et le nouveau chouchou des supporters, Raskin. Si l’un d’entre eux venaient à partir, la direction liégeoise pourrait alors revoir ses plans. Sur les flancs, c’est une autre chanson. Depuis le début de saison, seul Maxime Lestienne semble être en mesure d’être déterminant (un but et deux passes décisives). A l’inverse, Duje Cop et Aleksandar Boljevic, n’ont pas encore convaincu tandis que Mehdi Carcela végète toujours sur le banc. Concernant l’international marocain, c’est toujours le calme plat. Aucune équipe ne s’est manifestée et le joueur, lui, se voit rester jusqu’au terme de son contrat (juin 2021) et ainsi pouvoir choisir son prochain employeur en janvier prochain. Enfin, le jeune Tapsoba (qui ne redescend plus jamais en U21 au même titre que Michel-Ange Balikwisha) semble prometteur mais il doit encore faire ses armes et n’est pas encore considéré comme un titulaire en puissance. Il serait donc intéressant, pour le Standard, de trouver un ailier, là aussi polyvalent et donc capable d’évoluer sur les deux flancs, afin d’y apporter un peu plus de poids. 

Enfin, sur le plan offensif, l’arrivée de Jackson Muleka va apporter de la concurrence et Montanier dispose donc de quatre attaquants de formation : Avenatti, Oualare, Cop et Muleka. Voici un secteur qui ne devrait plus être sujet à modifications.