C’est désormais chose faite : le Standard a dû s’acquitter d’une indemnité de 3,4 M € pour le transfert d’Obbi Oulare. 

Pour rappel, l’attaquant de 24 ans avait paraphé un contrat de quatre ans en mai 2019 après une saison perturbée par les blessures. Le deal avec Watford stipulait que le Standard s’engageait à payer l’indemnité de transfert une fois les 750 minutes de temps de jeu atteintes. À Charleroi, ce cap a été franchi dans le chef d’Oulare, qui en est maintenant à 16 apparitions cette saison, dont neuf titularisations pour 804 minutes de temps de jeu. Désormais, la direction liégeoise, tout comme le joueur, espère que le Standardman sera épargné par les problèmes de santé et que sa saison est enfin lancée. Avec un Obbi Oulare fit et en pleine possession de ses moyens, le Standard espère bien performer en playoffs 1 et, dans le futur, réaliser une belle plus-value lors d’un éventuel transfert sachant qu’un pourcentage de cette plus-value reviendra à Watford. K. S.