Cruciaux. Difficile de qualifier autrement les deux prochains matchs du Standard. Entre le match importantissime face au Beerschot lors de la dernière journée de phase classique en Pro League et celui face à Genk en finale de Croky Cup le dimanche 25 avril, la saison des Liégeois se joue maintenant.

La première étape de ce double événement aura lieu dimanche, à Sclessin. Avec un premier objectif : faire en sorte que la saison ne se termine pas à la fin du mois d’avril. "Ce serait indigne du statut du club", ont souvent répété, de concert, Mbaye Leye et ses joueurs ces dernières semaines. Une chose est certaine : les Liégeois, qui sont battus par tous leurs concurrents au nombre de victoires en cas d’égalité, devront avoir bien en tête les différents scénarios qui leur permettront d’intégrer le top 8.

Concrètement, le Standard jouera les PO2 si…

Il bat le Beerschot. C’est le scénario le plus simple. Celui dans lequel les Liégeois ont leur sort entre les mains. En cas de victoire face au Beerschot, les Rouches seront à coup sûr qualifiés pour les PO2, quels que soient les résultats des autres équipes positionnées derrière eux. Gagner serait également une manière de faire le plein de confiance avant la finale de la Coupe puisque cela permettrait aux hommes de Leye d’enchaîner trois victoires de rang en championnat.

Il partage contre le Beerschot, Zulte Waregem et Gand partagent, et Malines et Louvain ne gagnent pas tous les deux. En cas de partage face aux Rats, les Rouches doivent espérer que le choc (décisif) entre Zulte Waregem et Gand se solde par un partage et que Malines (à Courtrai) et Louvain (contre Waasland-Beveren) ne s’imposent pas tous les deux.

Il perd contre le Beerschot, il y a un vainqueur entre Zulte et Gand, et ni Malines, ni Louvain ne gagne. Si les Liégeois partagent et qu’il y a un vainqueur entre Zulte et Gand, les Liégeois doivent là espérer que ni Malines, ni Louvain ne gagnent pour compter rester dans le top 8.

Il perd contre le Beerschot, il y a un vainqueur entre Zulte et Gand, et Malines et Louvain ne s’imposent pas tous les deux. En cas de défaite dimanche, les hommes de Mbaye Leye doivent espérer que les astres s’alignent. En cas de défaite dimanche, il faudrait un sacré concours de circonstances pour voir les Liégeois accrocher in extremis les PO2 : Zulte et Gand ne doivent pas partager tandis que ni Malines ni OHL ne peuvent s’imposer lors de la dernière journée.