Le nouveau Real de Mourinho poursuit son rodage du côté de Liège

MADRID Voilà deux longues années que le Real Madrid n’a plus remporté le moindre titre et subit la loi de son grand rival, le FC Barcelone. C’est pour renverser cette tendance que le club le plus titré du monde s’est adjoint, cet été, les services de Jose Mourinho, le coach le plus prestigieux du moment.

“Si nous ne gagnons pas, au moins, deux compétitions cette saison, ce sera un échec”, a d’emblée déclaré l’entraîneur portugais, comme pour se mettre un maximum de pression.

Le Real n’a repris l’entraînement que depuis trois semaines (à peine dix jours pour les champions du monde de la Roja) mais, d’ores et déjà, la griffe Mourinho est omniprésente. “Il connaît le langage des footballeurs. Il anticipe tout et ne cesse de nous corriger. On sent son souffle dans notre dos à chaque instant”, résume le défenseur international Alvaro Arbeloa.

Après avoir cassé sa tirelire la saison passée avec les transferts très médiatiques de Cristiano Ronaldo, Kaka, Benzema, Albiol et Xabi Alonso (plus de 250 millions d’euros de dépenses), le club du président Florentino Perez s’est fait plus discret cet été.

Il s’est néanmoins offert les services de quelques valeurs sûres : le défenseur central Ricardo Carvalho (Chelsea), les médians Sami Khedira (Stuttgart) et Pedro Leon (Getafe) et les attaquants Angel Di Maria (Benfica) et Sergio Canales (Santander). Et il est de plus en plus question de l’arrivée du milieu de terrain Mesut Ozil (Werder Brême). Aux dernières nouvelles, un accord serait proche.

En revanche, les légendaires Guti et Raul (plus de 30 ans de maison à eux deux) ont quitté la Maison Blanche. L’un pour Besiktas, l’autre pour Schalke 04. À l’évidence, c’est une nouvelle ère qui commence…

Mourinho sait parfaitement combien les socios du stade Santiago Bernabeu, blasés de succès, sont exigeants. Gagner ne leur suffit pas. Il leur faut aussi des buts et du beau jeu. “Mais l’un va souvent avec l’autre” réplique l’ex-mentor de Chelsea et de l’Inter, toujours aussi sûr de lui.

Info ou intox ? La presse madrilène jugera sur pièces.

En attendant, la nouvelle saison a plutôt mal commencé au Real avec la grave blessure de Kaka, récemment opéré du genou, à Anvers, par le Professeur Martens. Le maître à jouer brésilien sera indisponible pendant quatre mois d’où l’urgence de transférer Ozil pour le remplacer. Le défenseur portugais Pepe est également blessé mais il devrait être rétabli d’ici septembre. “Je ne suis pas inquiet. Le noyau est solide”, sourit Mourinho. On ne le changera pas.


© La Dernière Heure 2010