La trêve hivernale ne ressemblera à aucune autre, crise sanitaire oblige. C’est pourquoi la direction liégeoise a expressément demandé, sauf accord au préalable, à ses joueurs de rester en Belgique durant ces huit jours de repos que les joueurs mettent habituellement à profit pour voyager et se vider la tête.

Afin d’éviter tout risque de contamination en vue de la reprise des entraînements le 4 janvier prochain, avec un nouveau coach normalement, les Standardmen resteront donc à quai. Pour la première fois également depuis longtemps, il n’y aura donc pas de stage hivernal.