Le Standard passe un cap dans sa préparation. Après un faux départ face à Rochefort (défaite 1-3 face à une formation D3 ACFF), les Liégeois ont montré plus de consistance face à deux équipes de D1A, l’Union (0-0) et le Cercle (3-2). La prochaine étape, c’est une équipe de Ligue 1, Lens, que les hommes de Mbaye Leye affronteront ce mercredi à huis clos.

Avec l’objectif de se mesurer à un adversaire qui offre du répondant physiquement. "On devra se montrer à la hauteur", précise le coach liégeois. "Après l’Union et le Cercle, on va affronter des joueurs qui sont encore plus costauds et disciplinés tactiquement. Ce sera important d’être bien organisés. À un moment donné, on doit mettre un tempo plus haut dans la préparation. Et je pense que face à une équipe française, ce sera le cas."

Et cela permettra au staff de jauger son effectif. "On a vu face au Cercle que certains ont souffert sur le plan physique et sont sortis à la mi-temps. On essaye d’équilibrer et d’individualiser au mieux le travail physique. Mais ce match face à Lens sera effectivement un bon test pour savoir où chaque joueur en est."

Mbaye Leye emmènera en France un noyau composé de 25 joueurs dont ne fera probablement pas partie Selim Amallah.

Testé négatif au Covid ce lundi, il vient seulement de débuter sa préparation estivale et n’est pas encore prêt à disputer un match. Mais cela sera bientôt le cas.