Standard - Sampdoria (Ita): 3-0

Revivez le live de Standard-Sampdoria

Déjà 6 clubs en 16es

LIÈGE Pour assurer la qualification pour les seizièmes de finale, le Standard savait qu'il lui suffisait de prendre un point contre la Sampdoria, hier soir à Sclessin. Mais les Rouches ont tenu parole : ils ont joué pour la victoire.

Et ils l'ont obtenue au prix d'un nouvel exploit, même si la Samp laissait plusieurs titulaires sur le banc (dont Cassano) en vue du derby génois programmé dimanche... Les champions de Belgique, eux, sont assurés de passer l'hiver européen au chaud, ce qu'ils n'avaient plus fait depuis la saison 1981-82, année de leur seule... finale !

Les Liégeois débutaient la partie le couteau entre les dents. Cela aurait pu (dû...) être... 2-0 dès la 10e minute de jeu ! À la 3e, après une superbe possession de balle, Marcos adressait un centre parfait à De Camargo mais le Brésilien, esseulé, croisait trop sa tête. À la 10e, Goreux débordait. Son centre en retrait trouvait Jovanovic qui, du plat du pied, plaçait au-dessus...

Deux penalties non sifflés plus tard (sur Jovanovic puis sur De Camargo), le Standard était finalement récompensé à la 23e minute. Jova faisait son show côté gauche, adressait un centre lobé à De Camargo, démarqué au deuxième poteau. Cette fois, le coup de tête d'Igor filait au fond des filets (1-0).

Les Rouches enchaînaient : le tir lointain de Goreux mettait en difficulté Castellazzi, Jovanovic suivait mais son tir était dévié in extremis par un défenseur. Sur le corner qui suivait, Defour trouvait Onyewu, qui sautait plus haut que ses adversaires pour placer un heading victorieux au ras du poteau (2-0). Et l'Américain de courir fêter son but dans les bras de Laszlo Bölöni...

Insatiables, les Liégeois acceptaient la demande de leurs supporters qui scandaient le célèbre "Et 1, et 2, et 3-0 !" La longue transversale de Goreux lançait Jovanovic. Vif, le Serbe s'en allait faire 3-0. Seule la mi-temps, sifflée sous les acclamations du public, parvenait à stopper la marée rouche .

La deuxième mi-temps se résumait à une gestion du Standard, qui aurait pu soigner sa différence de buts sur l'une ou l'autre occasion, par les premières minutes européennes de Mangala et De Vriendt, monté à la place d'Espinoza, blessé.



Espinoza (84e De Vriendt); Marcos, Onyewu, Sarr, Dante; Goreux, Defour, Witsel, Jovanovic (89e Mangala); De Camargo (74e Nicaise); Mbokani.

Castellazzi; Campagnaro (55e Gastaldano), Lucchini, Bottinelli; Stankevicius (66e Pieri), Delvecchio, Franceschini, Dessena, Ziegler; Bonazzoli, Fornaroli (55e Cassano).

M. Chapron (Fra)

Franceschini, Lucchini, Goreux, Mbokani, Dante, Delvecchio.

23e De Camargo (1-0); 35e Onyewu (2-0); 43e Jovanovic (3-0).



© La Dernière Heure 2008