Les statistiques des fautes commises étaient plutôt parlantes. Huit côté liégeois pour 21 en face. De quoi penser que les Liégeois ont trop respecté leurs visiteurs du jour ?

"Je tiens tout de même à préciser qu’il y avait certaines fautes qui n’en étaient pas, il faut donc relativiser cette statistique", souriait Frankie Vercauteren.

De leur côté, les hommes de Mbaye Leye avaient le sentiment d’avoir rivalisé avec les Anversois. "Je trouve qu’on était présents dans les duels et un peu moins sur les deuxièmes ballons", lançait ainsi Bope Bokadi.

"On a gagné pas mal de duels et, face à une équipe de l’Antwerp très physique, on ne peut pas tout gagner. Je rejoins Bope sur le fait qu’on peut être plus présents sur les deuxièmes ballons. Par contre, au niveau de l’impact, je ne trouve pas qu’on se soit montrés trop gentils", embrayait Laurent Henkinet.

Les deux Standardmen reconnaissaient également qu’ils rencontrent des problèmes face aux reconversions adverses.

"Il faut bloquer la reconversion plus tôt", avouait le dernier rempart liégeois. "On va mettre l’accent sur ça cette semaine pour que cela n’arrive plus. Il y a des points à travailler mais, dans l’ensemble, on a été plutôt pas mal. Il n’y a pas que du négatif à retirer de ce match."

Une nouvelle fois décisif, Bope Bokadi s’est senti pousser des ailes. "J’essaie de sortir avec la balle et de participer aux contre-attaques. Cela a débouché sur un penalty, je suis content pour moi et l’équipe."