C'est officiel depuis vendredi soir: Bruno Venanzi va vendre le Standard au groupe d'investissements américain 777 Partners.

L'initiative "Socios Standard" fait part de ses inquiétudes suite à cette annonce: "Cette vente, si elle soulage certains supporters excédés par la situation sportive et financière, ne présage rien de bon à nos yeux. Depuis leur création, les Socios sont opposés à l’idée d’un propriétaire qui soit un investisseur financier recherchant d’abord un retour sur investissement élevé mettant en péril l’avenir et l’identité du club."

Les Socios rappellent également que Venanzi avait promis d'ouvrir le capital aux supporters du club. "La suite n'aura été qu'une longue série de renoncements et de reniements de ces engagements". Pourtant, selon eux, "Il est possible de créer des modèles financiers viables avec une participation des supporters dans la gouvernance du club. C’est pour cela qu’avait été créée notre structure coopérative. Avec celle-ci, outre les clubs de supporters, les supporters individuels, la société civile et les acteurs socio-économiques ont la possibilité de s’investir dans le Club, renforçant ainsi son ancrage local. C’est l'exact contraire de ce qui se fait aujourd’hui."

Et de conclure: "L’adage qui a guidé notre action (“les dirigeants partent, les supporters restent”) est plus que jamais d'actualité. Mais nous sommes également convaincus que le temps est venu pour les supporters (et notamment la Famille des Rouches qui a, en son temps, refusé notre offre de collaboration) de prendre leur destin en main afin de protéger les intérêts sportifs, sociaux et économiques de leur club. A défaut, nous n’avons pas fini de manger notre pain noir."