Enfin épargné par les blessures, Maxime Lestienne monte en puissance et a enfin débloqué son compteur but à Sclessin

Après avoir fait trembler les filets de Zulte, Courtrai et l’Antwerp, Maxime Lestienne a enfin débloqué son compteur à Sclessin. "Il était temps", sourit le Mouscronnois auteur d’une belle prestation.

Maxime, c’est avec le sentiment du devoir accompli que vous sortez de ce match ?

"On se devait d’être respectueux envers Lokeren qui venait de battre l’Antwerp mais la victoire était impérative. On avait pour consigne de tuer le match dès qu’on en avait l’occasion. En deuxième période, même si notre jeu n’était pas forcément beau à voir, on a géré la rencontre."

Pourquoi avoir baissé de régime après le repos ?

"On a essayé de gérer les débats et de garder de l’énergie. Lokeren a bien combiné après le repos et c’est dommage d’encaisser ce but mais le plus important, c’est la victoire."

Le Standard n’a tout de même pas eu à forcer son talent.

"Non mais on devait rester concentré. On a fait ce qu’il fallait. À la mi-temps, le coach nous a mis en garde et a demandé qu’on tue le match le plus vite possible."

Avec un beau but de votre part.

"Je ne me suis pas posé de question quand j’ai vu Polo qui m’isolait. Cela pouvait terminer en tribune comme dans la lucarne, heureusement, c’était dedans."

Un but et un assist, c’est une belle soirée pour vous.

"J’ai eu une belle occasion en début de match, c’était frustrant mais je me suis un peu rattrapé. J’ai fait une bonne première période, j’étais un peu moins bien après le repos mais je me focalise déjà sur le déplacement à Gand qui s’annonce compliqué. Il faudra confirmer."

La défaite à Genk est bien oubliée ?

"Elle fait encore un peu mal car on n’a pas procuré du beau football dans le Limbourg et on se devait de rectifier le tir. C’est chose faite."

D’un point de vue personnel, on vous sent monter en puissance.

"Je me sens mieux. On sait que cela a été difficile pour moi au début avec l’enchaînement des blessures mais je m’entraîne à fond, je suis bien physiquement et j’ai la confiance du staff et de mes équipiers. Je savais qu’en travaillant, j’allais retrouver mon niveau."

Avec Laifis, vous commencez à trouver vos marques.

"J’aime beaucoup évoluer avec lui car il me donne beaucoup d’indications. C’est un excellent joueur et je sais que, quand je n’arrive pas à faire l’effort, il récupérera les ballons derrière."