La semaine dernière, assis sur la même chaise de cette salle de presse de Sclessin, Mbaye Leye savourait la réaction de ses joueurs après la gifle ostendaise. Ce jeudi, en début de soirée, le coach des Rouches, qui avait pourtant appelé les siens à reproduire le même match que face à Gand, ne pouvait que dresser un seul constat : le Standard est incapable d’être constant.

"Cette fois, le problème n’est pas la mentalité mais la qualité et la justesse, notamment dans le dernier geste, précisait le T1. Ce problème d’inconstance est présent depuis longtemps. On n’est pas capables d’aligner deux prestations de même rang. Là encore, on est dans la réaction et non dans l’action. Cette inconstance va nous suivre jusqu’à la fin de la saison. C’est quelque chose qu’on doit travailler, durant la préparation par exemple, pendant six semaines, pour trouver les bons automatismes."

Si on se réfère au mode de fonctionnement des Liégeois, on est en droit d’attendre d’eux une victoire dimanche à Malines. "Après une belle prestation, on pense qu’on a enfin eu le déclic mais on retombe tout de suite dans nos travers. On a déjà fait de bons matchs à l’extérieur et c’est ce qu’il faudra faire dimanche car rien n’est joué."

Jeudi après-midi, le Standard s’est mis tout seul dans les problèmes avec ce but gag. "Quand vous encaissez un but aussi stupide, c’est difficile de revenir. On manque de chance et cela met l’adversaire en confiance."

Rapidement, Mbaye Leye a tenté de faire bouger les choses en faisant monter Tapsoba. "Hugo Siquet n’est pas blessé. On manquait de profondeur sur le flanc et il fallait changer quelque chose car certains n’étaient pas à 100 %."

La seule éclaircie dans la grisaille, c’était assurément le retour aux affaires de Zinho Vanheusden, six mois après sa terrible blessure.

"Si je le fais monter, vous vous doutez bien que ce n’est pas pour lui faire plaisir, lance Mbaye Leye. Je le vois s’entraîner depuis deux à trois semaines et il agit comme un joueur qui est prêt. Je l’ai relancé car j’estimais qu’il pouvait apporter un plus dans ses sorties de balle et Moussa était un peu cuit."

Le retour du capitaine peut-il apporter un boost supplémentaire pour les trois derniers matchs ? "Assurément. Tout le monde connaît la volonté et l’envie de gagner de Zinho."