Bastien : On ne va pas chercher d'excuses, il n'y a rien qui va. Je ne sais pas quoi vous dire. On reprend bien la deuxième mi-temps mais il faut de la constance. C'est notre problème depuis plusieurs semaines : on arrive pas à être constants. On a encore un match dimanche et on va essayer de faire le maximum pour l'emporter. Je suis abattu, c'est normal vu la situation.

Kums : Mon but est beau mais c'est tout l'action qui est belle sur le côté. Le ballon me parvient et je n'ai plus qu'à placer ma frappe. Je marque souvent contre le Standard (sourire). Après l'égalisation, on est resté calmes car on avait beaucoup d'occasions notamment sur phases arrêtées. En revanche, je trouve qu'on était un peu moins bon dans le jeu. C'était un vrai match de coupe avec beaucoup de fautes et un beau combat. La saison se dessine bien, ce sera à nous de confirmer cela, d'abord contre l'Union, avant de prendre un peu de repos pour une deuxième partie de saison qui s'annonce chargée.

Henkinet : On a bien commencé la deuxième mi-temps. Le coach nous avait dit de ne pas calculer et on marque rapidement. On misait beaucoup sur ce but pour reprendre confiance. Mais par la suite, on leur laisse de nouveau la possession du ballon et ils ont rapidement repris confiance, en même temps que l'avantage. C'est catastrophique, il faut se reconstruire et surtout gagner contre Zulte à la maison. Tout n'est pas fini, il y a encore 15 matchs à jouer. Gand était dans la même situation que nous. eEn attendant, on doit trouver de la confiance et tout donner à l'entraînement. Honnêtement je ne sais pas ce qu'il faut faire sinon on l'aurait déjà fait mais il faut rester positif et soudés. Se tirer dans les pattes n'amènera rien de bon.

Vanhaezebrouck : C'était l'objectif de rester en lice sur les trois fronts. On s'impose aujourd'hui et on va essayer de bien terminer l'année sur le terrain de la meilleure équipe de ce début de saison (l'Union). Ce soir, la qualification face au Standard ne se discute. Le seul petit point négatif, c'est qu'on encaisse un but dès le retour des vestiaires. C'est dommage mais on reprend le match en main par la suite. On reprend rapidement l'avantage et on a les occasions pour inscrire le 3-1 beaucoup plus tôt. Je ne dirais pas que tout était parfait car ce n'est pas le cas. Bon nombre de mes joueurs ont déjà beaucoup donné et ils devront encore donner une fois dimanche avant de pouvoir se reposer et attaquer 2022.

Elsner : On a cette habitude de donner des éléments à l'adversaire dans les pires moments. On leur a facilité la vie et face à une telle équipe, cela ne pardonne pas. On a eu un moment d'espoir lors de l'égalisation mais le 2-1 rapide des Buffalos fait tout s'écrouler. C'est insupportable ces erreurs ! Mais c'est facile de le dire, maintenant, il faut savoir les corriger. En face il y avait une équipe mature qui savait gérer. La période est compliquée et on ne pourra pas s'en sortir avec de la frustration, il faut déjà gagner dimanche et enchaîner après la trêve. Celle-ci sera précieuse pour préparer la seconde partie de saison.