Dussenne : Nos adversaires ont eu 2 occasions pour deux buts. Notre situation est difficile à expliquer. On a encore eu les occasions mais on n’arrive pas à les mettre au fond, nous ne sommes pas assez efficaces. Pour avancer, on doit essayer d'être régulier sans commettre plusieurs erreurs individuelles.

Runnarsson : On avait besoin de ces trois points qui nous font du bien. Les dernières défaites ont été dures à avaler. Il fallait rester concentré jusqu'au bout. J'ai eu quelques graves blessures dans ma carrière. Je savoure donc ma bonne période du moment. Sur l'action de Tapsoba, ce n'est pas penalty. Je bloque la balle avec mes jambes et la plus grande amplitude. Malheureusement, après il glisse. C'est une blessure terrible pour lui..."

Elsner : Poteau, buts annulés, var... nous avons eu une vingtaine de tentatives ce soir. Dans le sens inverse, ils s'infiltrent deux fois et mènent 2-0. En plus de cela, on perd un joueur sur une plaie ouverte. Le gardien ne touche pas la balle. Mercier nous a fait mal. Pourtant, on a bien travaillé durant la semaine pour le contrer. Mais nous n'avons pas appliqué les consignes. Au Standard, jouer une mi-temps ne suffit pas. Notre objectif est de trouver la régularité. Cette semaine, nous avons un nouveau rendez-vous en Coupe de Belgique. En championnat, on réalise une mauvaise opération en passant d'un combat pour le top 8 à une lutte pour le maintien. Nous devons en avoir conscience."

Brys: "J'avais prévenu mes joueurs. Cette rencontre était très importante car nous étions sous pression. Nous avons essayé d'avoir de la possession mais c'était difficile de conserver le ballon. Les 12 minutes d'arrêts de jeu? Selon moi, le temps additionnel était beaucoup trop long. Clairement, les dernières secondes étaient tendues. Aujourd'hui, c'est une prestation collective. Même si Maertens et Mercier ont bien combiné sur le but. Et que Runnarsson réalise quelques parades très importantes. C'est une victoire d'équipe, on peut construire dessus ce dont je suis satisfait."