Après avoir acquis son ticket pour la phase de poules en écartant Minsk, le Standard débutera réellement sa campagne européenne ce jeudi à Sclessin face aux Danois d’Esbjerg.

Depuis le début de la saison, Guy Luzon a toujours fait tourner son effectif en Europa League. Si, en championnat, le coach couche souvent le même onze de base sur la feuille de match, la scène européenne sert toujours de laboratoire pour le coach israélien. Jusqu’à maintenant, ce système a permis aux Rouches de rejoindre la phase de poules.

Désormais, les fans liégeois se demandent si la rotation sera toujours aussi importante en phase de poules que lors des tours préliminaires. Lorsqu’on se réfère aux propos de Guy Luzon, on se rend compte que la réponse est oui ! "À mes yeux, il n’y a pas d’ équipe B au Standard. Chaque onze de base est une équipe type", précisait le coach vendredi dernier.

Avant le tirage au sort , l’Israélien précisait également que le championnat était prioritaire. "L’Europe, c’est un bonus, un extra."

La rotation sera donc encore de mise après-demain soir face aux tombeurs de Saint-Étienne. Titularisé dimanche dernier à Ostende, William Vainqueur, qui revient de blessure, précisait la semaine dernière qu’il n’était pas vraiment pour ce système. "Personnellement, je n’en ai pas besoin. Je dois, au contraire, enchaîner les matches pour retrouver mon niveau."

Le médian français pourrait donc, encore, débuter le match de jeudi. Pour le reste, les changements devraient donc être nombreux. Ainsi, Mehdi Carcela, qui était sur le banc et qui n’est pas monté au jeu à Ostende, pourrait recevoir du temps de jeu.