Le Standard peut signer un doublé historique

LIÈGE Invaincu depuis le début des PO1 , le Standard est également l’équipe qui présente le meil-leur bilan en terme de buts marqués et encaissés. La défense rouche n’a concédé que cinq buts en huit matches et a tenu le zéro à quatre reprises.

La paire centrale Kanu-Mangala n’est pas étrangère à ce succès.

“C’est vrai qu’on encaisse peu de buts depuis le début de la compétition, mais le mérite en revient également à toute l’équipe. Je prends l’exemple de Camara qui soulage la défense en prenant un grand nombre de ballons. De plus, tout le monde défend. On a souvent vu les attaquants venir presser l’adversaire très bas”, précise Eliaquim Mangala.

Ce dernier a formé avec Kanu, la paire centrale la plus redoutable des PO1. “Même si on ne parle pas la même langue, cela se passe parfaitement bien avec Kanu. On se comprend facilement.”

Pas un instant, Eliaquim Mangala n’avait imaginé que le Standard allait jouer un match décisif pour le titre à Genk.

“C’est certain qu’au vu du nombre de points de retard que nous comptions, personne n’y avait pensé. Cependant, on était conscient qu’on pouvait réaliser quelque chose de grand. Le stage au Portugal nous a fait un bien fou.”

En quatre jours, les Liégeois joueront donc deux finales, ce qui ravit le Français.

“C’est très excitant de jouer deux finales en si peu de temps. C’est le rêve de tout footballeur. Si c’est comparable à la Ligue des Champions ? C’est différent tout de même mais pour jouer cette compétition, il faut d’abord remporter des finales comme celles que nous allons jouer.”

En cas de défaite ou de nul, les Rouches ne seraient pas abattus.

“Il y aurait de la déception, mais si nous terminons deuxièmes, ce sera déjà superbe vu notre saison. Mais nous allons tout faire pour l’emporter. Devenir champion de Belgique, ce serait juste miraculeux.”

Lorsqu’on lui demande de résumer la saison des Rouches en un mot, Eliaquim Mangala répond après réflexion : “Éclosion. Car nous avions une nouvelle équipe en début de saison et nous sommes occupés à éclore dans ces PO1.”



© La Dernière Heure 2011