Match dans le match avec Sarr

Standard

D. D.M.

Publié le

Les deux Sénégalais se sont côtoyés en équipe nationale Espoirs

BELGRADE Lamine Diarra connaît Mohamed Sarr. Les deux compatriotes se sont côtoyés en équipe nationale Espoirs du Sénégal.

"Moi, j'étais réserviste à l'époque et lui était titulaire" , précise Lamine Diarra. "Je jouais dans une équipe au Sénégal et il jouait déjà en Europe, en Italie. Je n'ai donc pas joué avec lui. Mais je l'ai affronté aux entraînements. Je me souviens qu'il était très difficile à passer. J'imagine qu'il a encore progressé. Moi aussi..."

Vu son statut, Momo était déjà un des leaders dans le vestiaire sénégalais.

"C'était le patron de la défense, même de l'équipe" , poursuit le buteur du Partizan. "Il était déjà pro et cela lui donnait le droit de prendre la parole. Nous, on écoutait ses conseils. Nous n'étions pas spécialement proches. Je le voyais toujours rigoler avec d'autres coéquipiers. Jeudi, on va parler ensemble... mais cela ne rigolera pas pendant le match !"

Ce sera un beau duel sénégalais entre le buteur local et le solide défenseur du Standard.

"Nous ne sommes pas des stars dans notre pays" , poursuit le joueur de 25 ans. "Mais Sarr est en train de le devenir. Moi, je ne suis rien dans mon pays. J'ai été meilleur buteur durant ma première saison dans le championnat sénégalais, mais cela ne compte pas dans mon pays. Ils vous considèrent comme une star quand vous jouez dans un grand championnat européen."

Lamine Diarra rêve de jouer en Europe de l'Ouest. Sa première expérience, au Portugal, n'a duré que six mois : arrivé à Beira Mar en janvier pour sauver le club, il est retourné en Bosnie après... la relégation.

"C'est mon rêve de jouer en Espagne, en Angleterre, en Allemagne, en Italie ou en France... La Belgique ? Moreira m'a dit que c'est un très bon championnat. Pourquoi pas ? comme étape intermédiaire avant de rebondir dans une compétition plus huppée."

Le buteur marquera peut-être des points auprès des dirigeants rouches , ce soir...



© La Dernière Heure 2008

Vos articles Sports

Newsletter Sports+

Fil info