Le match Standard - Mouscron, disputé le 6 novembre dernier lors de la 14e journée de championnat, ne sera pas rejoué, a indiqué mardi le Standard de Liège sur son site internet. L'Excel avait saisi la Cour belge d'arbitrage du sport (CBAS), qui a confirmé la décision du Bureau d'arbitrage de l'Union belge.

Le 6 novembre dernier, Mouscron s'était incliné 2-1 sur la pelouse du Standard. Au cours du match, l'arbitre Joeri Van de Velde avait à tort adressé une 2e carte jaune à l'attaquant égyptien Mahmoud 'Trezeguet' Hassan, auteur du but de Mouscron, pour une faute sur le Standardman Ibrahima Cissé. La faute avait été commise par Luka Stojanovic. L'arbitre a reconnu son erreur par la suite. Dès le lendemain du match, l'Union belge avait indiqué qu'elle allait retirer le carton jaune du dossier de Trezeguet pour l'ajouter à celui de son coéquipier Stojanovic, mais Mouscron a porté plainte auprès du Bureau d'arbitrage de la fédération, dans le but de faire rejouer la rencontre.

Le 6 décembre, le Bureau Arbitrage de l'Union belge a décidé de ne pas faire rejouer la rencontre, estimant qu'il n'y avait pas de raison suffisante pour cela. C'est à la suite de cette décision que Mouscron a saisi la CBAS.

La CBAS a "rendu sa décision ce jour dans ce dossier", selon le Standard. "Celle-ci a confirmé la décision du Bureau d'arbitrage indiquant qu'aucune erreur dans l'application des lois du jeu n'avait été commise par les arbitres du match et a donc classé le dossier sans suite. Le résultat du match est ainsi définitivement confirmé".