Ce samedi sur le coup de 20h45, le Standard se déplace à Eupen avec l’objectif de sauver sa saison et de rejoindre la finale de la Croky Cup. Avant cette rencontre, Mbaye Leye bénéficie d’un groupe quasiment au complet. "J’ai récupéré tout le monde sauf Zinho Vanheusden. La blessure à l’épaule de Samuel Bastien est derrière lui, il s’est entraîné toute la semaine. Et en prime, tous nos tests Covid sont négatifs."

De quoi préparer idéalement l’échéance eupenoise. "On a préparé ce match comme les rencontres du tour précédent, face à Seraing, Courtrai ou Bruges. On sait qu’on ne peut pas passer à côté de ce rendez-vous. Pour moi, nous ne sommes pas favoris, c’est du 50/50. On va affronter une bonne équipe. Nous sommes devant une porte et on peut faire quelques chose de génial dans une saison de merde." 

Une formule qui résume à elle-seule l’importance de cette rencontre. "Les joueurs en sont bien conscients et vont devoir livrer une prestation dans la lignée de la deuxième période à Mouscron. Mais avec, cette fois, plus d’efficacité."