Commencer et, surtout, terminer deux matchs de rang, Mehdi Carcela ne l’avait plus fait depuis le mois de janvier 2020 et ce déplacement à Malines suivi de la réception d’Ostende. Et pourtant, la semaine dernière, dans des conditions plus que compliquées, Mehdi Carcela a disputé deux fois 90 minutes, à Seraing et contre OHL.

"J’ai trouvé un Mehdi qui a apporté plus sur le dernier match", assure Mbaye Leye. "Tout le monde le sait, notre point faible lorsqu’on joue contre un bloc bas comme OHL dimanche dernier, c’est qu’on manque d’un détonateur quand Selim n’est pas là. Mehdi a essayé de l’être. Mais il a eu tendance, et je lui ai dit que je le comprenais, à trop porter le ballon car il avait à cœur de prouver. Mais, en termes de courses, Mehdi était le deuxième meilleur joueur de l’équipe contre OHL et ça, c’est très positif. Pour ce qui est de l’efficacité, plus il aura du temps de jeu, plus il sera efficace."

À 31 ans, Mehdi Carcela essaie de réaliser la même tâche que son compatriote Amallah, de sept ans son cadet. "En possession de balle, il joue dans l’axe mais, quand on n’a pas le ballon, il est amené à défendre davantage sur les côtés", ajoute le coach des Rouches.

Auteur de deux assists cette saison, Mehdi Carcela aimerait voir ses stats décoller. "Les stats, c’est important pour les offensifs. Marquer ce petit but pourrait lui donner confiance. Si ce n’est de plein jeu, ce sera peut-être sur penalty."