Le sourire commence à s’entrevoir sur le visage du coach liégeois. Après ce neuf sur neuf, Mbaye Leye est un coach satisfait, heureux, mais aussi et surtout concentré sur sa tâche et conscient du travail qu’il reste encore à accomplir. "De l’euphorie ? Il n’y a pas lieu d’en avoir. Nous n’avons encore rien fait et notre situation est encore critique car le Standard a de grandes ambitions qui ont été clamées haut et fort. Avec moi, il n’y aura pas d’euphorie. Perdre des matchs, on le fera encore mais j’aimerais que ce soit parce qu’on est tombé sur une équipe meilleure que nous."

Mercredi soir, le Standard n’était pas loin de la partition parfaite malgré un début de match compliqué. "On savait qu’on rencontrait un adversaire coriace, c’était difficile de les contrer mais on a réussi à le faire. On a su allier la fluidité du match contre Waasland et l’abnégation de celui au Cercle de Bruges."

En seconde période, les Liégeois auront été ultra efficaces, au plus grand plaisir de leur coach. "En deuxième mi-temps, c’est le football total qu’on veut mettre en place. Il faut accepter de faire un gros pressing, de défendre et de courir. Mais il faut également essayer de conserver le ballon au maximum pour se ménager des plages de récupération. On est sur le bon chemin mais il faut répéter ce genre de belle prestation pour que cela devienne une réalité."