Il reste "sept finales" au Standard pour atteindre le top 4. La première d’entre elles aura lieu à Zulte Waregem, dimanche, avec un groupe quasi au complet. "Arnaud Bodart est de retour à 100 %, Selim Amallah s’est entraîné normalement ce vendredi et, sans réaction négative ce samedi, il sera sélectionnable. Nicolas Raskin avait mal au pied jeudi et a manqué l’entraînement mais il a repris aujourd’hui. Tout le monde devrait être là sauf Zinho Vanheusden, qui évolue bien. Et qui m’a répété qu’il voulait être là pour jouer les playoffs."

Reste à savoir de quels playoffs il s’agira. "Si on veut réaliser un miracle et jouer les PO1, il faudra être capable de faire la différence en termes d’efficacité durant nos temps forts, comme nous l’avions face à Waasland-Beveren et à Malines, notamment. Mais je crois aux miracles. La preuve : je suis devenu entraîneur du Standard six mois après avoir été viré", sourit le coach sénégalais, pas plus ému que ça à l’idée de retrouver à Zulte Waregem, le club dont il est le meilleur buteur de l’histoire (87 buts). "Le club a changé, l’équipe a changé et la manière de jouer aussi. Je ne suis pas nostalgique de cette période. Je suis concentré sur notre objectif avec le Standard."